rentrons dans la rue

 

marcel bozonnet

 

 

FR_

 

«Ah ! Ces misérables acteurs, ils nous en font voir de toutes les couleurs»... Le metteur en scène et acteur Marcel Bozonnet reprend à son compte ces mots d’Artaud: «Quand je vis, je ne me sens pas vivre. Mais quand je joue, c’est là que je me sens exister.» et ... le met en pratique ! Entouré de Daniel Jeanneteau pour la scénographie, de Caroline Marcadet pour la chorégraphie, de Renato Bianchi pour les costumes, de Werner Strub pour les masques, et de Charles Carcopino pour les vidéos, l’ancien administrateur de la Comédie Française, interprète bluffant d’une autre Princesse de Clèves, invente avec ses acolytes une performance d’un goût nouveau, qui sera présentée ailleurs que dans les théâtres, même dans les gymnases des collèges à la lumière du jour. Cette petite révolution est composée de trois moments des Misérables de Victor Hugo, organisés autour de Gavroche pendant l’Insurrection de 1830. Dans chacun des épisodes, l’acteur sera tour à tour soldat, vieillard et enfant... Aux mots de Hugo seront mêlés ceux d’Antonin Artaud, ainsi que d’autres venus de chœurs. Laboratoire d’idées, d’inventivité et d’espièglerie, cette performance célèbre l’acteur dans ses fragilités et ses engagements. Un objet hétérogène, inhabituel, qui donne à penser et à rêver.

 

 

 

 

l'équipe_

 

Textes de Victor Hugo et Antonin Artaud réunis par Joël Huthwohl
Performance : Marcel Bozonnet

Scénographie : Daniel Jeanneteau

Costumes : Renato Bianchi

Chorégraphie : Caroline Marcadet

Masques : Werner Strub

Création sonore : Fabrice Planquette

Vidéo : Charles Carcopino
Coproduction : Compagnie Les Comédiens Voyageurs

/Marcel Bozonnet, Maison de la Culture d’Amiens

 

 

CHARLES CARCOPINO - videographer -

CHARLES CARCOPINO - videographer -
CHARLES CARCOPINO - videographer -
CHARLES CARCOPINO - videographer -